La libération des liens

Linéa


Ce travail photographique a été crée dans le cadre des Rencontres Artistiques de Bourges 2019, plus de 30 lieux dans tout Bourges qui ont ouvert leurs portes à l’art sur trois jours.

ACHEVE: 2019
CATEGORIE: Libération, passage

Linéa – le fil en latin – présente le besoin, la nécessité de couper les liens qui nous entravent, ceux dont il est temps de se défaire pour avancer. Se défaire doucement des voiles du passé, des moments malheureux qui, certes ont pu nous construire, mais qui nous engluent dans un tourbillon de souvenirs représentées par les pages.
Se poser dans la mélancolie (nuage gris) et s’y enchaîner, tourner le dos à un avenir (le nuage blanc) et s’empêcher de regarder la clé qui ouvrira des passages dans notre vie.

Avancer coûte que coûte. Rattraper le temps perdu, attraper le fil de sa vie.

Ensuite nous déchirerons les voiles qui nous ont rendus la vue floue, récupérer sa force vitale même en étant à genoux, et en portant les cicatrices du passé. Les corbeaux qui dans l’imaginaire dans gens depuis le Moyen-Âge est animal sombre et obscur est en fait un symbole de la transformation personnelle.

Couper ses liens nous permet de rattraper le temps sans craindre personne, voilà le symbole de la troisième photo, les mouettes en sont la représentation. Le fil rouge dans la symbolique japonaise est le lien qui relie deux âmes sœurs, mais ici il est détourné pour signifier que nous pouvons être notre propre âme sœur.